La saga sordide continue : judith godrèche accuse jacques doillon de viol, lui nie farouchement et dénonce un effet de meute

L'actrice française Judith Godrèche a récemment fait des déclarations qui ont soulevé de nombreuses interrogations.

Les révélations troublantes de judith godrèche #

Dans une interview sur France Inter, elle a fait part de sa plainte pour « viols avec violences sur mineur de moins de 15 ans » et directement accusé le réalisateur Jacques Doillon. Elle raconte des événements survenus lorsqu’elle avait 15 ans et tournait sous sa direction dans le film « La fille de 15 ans ».

Ses allégations mettent en lumière des scènes de sexe dérangeantes entre elle et le réalisateur. Elle décrit des situations où elle était contrainte de se déshabiller et subissait des attouchements et des baisers forcés.

Jacques doillon nie en bloc #

Face à ces accusations, Jacques Doillon a réagi. Il a nié catégoriquement avoir eu une relation intime avec Judith Godrèche. Il a insisté sur le fait qu’il n’avait jamais été attiré par elle et qu’il vivait alors avec Jane Birkin, dont il était amoureux. Il a également démenti que quelque chose de déplacé se soit passé dans un bureau ou ailleurs.

À lire Voici les secrets pour maîtriser parfaitement votre nœud de cravate à chaque fois

Doillon a ajouté qu’il n’avait « aucun souvenir » que Godrèche ait été chez Jane Birkin à l’époque des faits allégués. Quant à la scène de sexe, il affirme qu’elle était écrite dans le scénario et qu’elle n’a pas été tournée de nombreuses fois comme l’a affirmé l’actrice.

Jacques doillon se sent victime d’un « effet de meute » #

Jacques Doillon se considère comme une victime de ce qu’il appelle un « effet de meute ». Il croit que les accusations ont été lancées par Godrèche et suivies par d’autres femmes. Il se défend en disant que si les allégations étaient vraies, il y aurait eu beaucoup plus de témoignages.

Il souligne qu’il a travaillé avec des centaines d’acteurs et d’actrices au cours de sa carrière de cinquante ans et invite les personnes à interroger ceux qui ont eu des rôles importants dans ses films.

Dans cette sinistre saga, voici quelques points notables à prendre en compte :

À lire Voici ce que les anciens présidents français gagnent après leur mandat : des chiffres qui vont vous surprendre

  • Les accusations portées par Judith Godrèche sont graves et nécessitent une enquête approfondie.
  • Jacques Doillon nie fermement toutes les accusations.
  • Le réalisateur se sent victime d’un « effet de meute ».
  • Les conséquences sur sa carrière sont déjà visibles, avec des projets de films abandonnés et des personnes qui se sont éloignées de lui.

Cette affaire montre une fois de plus que le monde du cinéma est loin d’être exempt de scandales et de comportements inappropriés. Elle rappelle aussi l’importance de prendre au sérieux les accusations de violences sexuelles, afin de protéger les victimes et de faire respecter la justice.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis