États-unis : une initiative inédite pour limiter les polluants dits éternels dans l’eau potable

En matière d'écologie et de santé publique, les États-Unis viennent de franchir une étape majeure.

Une première au niveau national #

Pour la première fois de leur histoire, ils ont décidé d’imposer des limites aux PFAS, également connus sous le nom de «polluants éternels», dans l’eau potable. Ces polluants sont omniprésents dans notre environnement quotidien, présents dans les aliments, les produits cosmétiques, les textiles et l’eau potable.

La prise de conscience de leur danger pour la santé humaine a conduit à cette décision historique. Les autorités américaines promettent de fixer des limites à ces polluants dans l’eau potable, marquant ainsi une première nationale. Il s’agit également de la première mise à jour des règles relatives aux contaminants dans l’eau potable par l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) depuis vingt-sept ans.

Les risques pour la santé #

Les PFAS sont liés à des risques sanitaires graves. Selon l’EPA, une exposition à ces polluants a été associée à des cancers mortels, des atteintes au foie et au cœur, ainsi qu’à des troubles du système immunitaire et du développement chez les nourrissons et les enfants. L’instauration de cette règle permettra de réduire l’exposition à ces polluants pour environ 100 millions de personnes, évitant ainsi des milliers de décès et réduisant des dizaines de milliers de maladies graves.

À lire Voici les secrets pour maîtriser parfaitement votre nœud de cravate à chaque fois

La nouvelle législation devrait obliger les systèmes publics de distribution d’eau à surveiller et à réduire les taux de PFAS. Ils devront également informer le public en cas de dépassement des seuils autorisés. Au total, cinq polluants éternels seront contrôlés, ainsi que toutes les combinaisons de quatre PFAS.

Un milliard de dollars d’investissement #

La mesure est considérée comme la plus importante jamais prise par l’EPA contre les PFAS. Pour accompagner cette initiative, l’administration de Joe Biden a annoncé une enveloppe d’un milliard de dollars pour aider à financer des systèmes de détection et de traitement des PFAS dans tout le territoire américain. Cette enveloppe financière permettra de répondre aux nouvelles normes annoncées.

En plus de cette mesure, le règlement complet et les seuils chiffrés des PFAS dans l’eau du robinet seront annoncés par l’EPA et le Conseil de la Maison Blanche sur la qualité de l’environnement. Cela fait partie de l’engagement plus large du président Biden de fournir de l’eau propre à tous les Américains.

Voici une liste des principaux éléments à retenir de cette nouvelle mesure :

À lire Voici ce que les anciens présidents français gagnent après leur mandat : des chiffres qui vont vous surprendre

  • Imposition de limites aux PFAS dans l’eau potable
  • Surveillance et réduction des taux de PFAS par les systèmes publics de distribution d’eau
  • Financement d’un milliard de dollars pour la détection et le traitement des PFAS
  • Engagement à fournir de l’eau propre à tous les Américains

La situation en france #

En France, un projet de loi écologiste a été adopté en première lecture pour lutter contre ces polluants éternels. Ce projet de loi envisage l’interdiction de la vente ou de l’importation de certains produits contenant des PFAS. Cependant, les ustensiles de cuisine, notamment ceux fabriqués avec du téflon, un type de PFAS, ont été exclus de cette interdiction.

Il est clair que la lutte contre les polluants éternels est un enjeu majeur de santé publique. Les initiatives des États-Unis et de la France montrent que des progrès sont en cours, mais il reste encore beaucoup à faire pour éliminer complètement ces polluants de notre quotidien.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis