Gaza : les fils du leader du Hamas tués dans une frappe israélienne, un nouveau tournant dans le conflit?

Ismaïl Haniyeh, le leader du groupe controversé du Hamas, a révélé une nouvelle déchirante lors d'une interview avec la chaîne Al Jazeera.

Une frappe mortelle pour la famille du chef du Hamas #

Trois de ses fils ont été la cible d’une frappe israélienne à Gaza, une attaque qui s’est avérée fatale pour eux.

Le Hamas, confirmant ces pertes dévastatrices, a également partagé la mort de quatre petits-enfants de Haniyeh dans le camp de réfugiés de Chati, situé dans le nord de la bande de Gaza. Les détails de l’attaque montrent que la frappe a visé des véhicules transportant la famille de Haniyeh.

Un moment sacré transformé en tragédie #

Cette frappe mortelle s’est produite lors du premier jour de la fête de l’Aïd-el-Fitr, qui marque la fin du mois sacré du jeûne musulman du ramadan. Un moment qui devait être de célébration et de joie s’est transformé en une journée de deuil et de tristesse pour la famille Haniyeh et le Hamas.

À lire Voici les secrets pour maîtriser parfaitement votre nœud de cravate à chaque fois

Le leader du Hamas, dans sa déclaration, a exprimé sa tristesse et sa détermination renforcée. « Le martyre de mes trois fils et de certains de mes petits-enfants nous rend encore plus fermes dans nos principes », a déclaré Haniyeh.

La tension monte au milieu des négociations de trêve #

Ce terrible événement survient à un moment critique du conflit. Le Hamas est actuellement en train de répondre à un projet de trêve présenté par les médiateurs du conflit, le Qatar et l’Égypte, ainsi que par les États-Unis.

Le projet propose une trêve de six semaines, la libération de 42 otages détenus à Gaza en échange de 800 à 900 Palestiniens emprisonnés par Israël, l’entrée de centaines de camions d’aide humanitaire à Gaza et la possibilité pour les populations civiles de retourner dans le nord du territoire palestinien.

La réaction d’Israël #

En réponse à cette situation, Benny Gantz, ministre israélien et membre du cabinet de guerre, a déclaré que le Hamas était « militairement vaincu » à Gaza. Il a également affirmé que l’armée israélienne poursuivrait son offensive à Rafah, ajoutant que la victoire viendrait « pas à pas ».

À lire Voici ce que les anciens présidents français gagnent après leur mandat : des chiffres qui vont vous surprendre

Voici quelques points à retenir :

  • Trois fils et quatre petits-enfants du chef du Hamas, Ismaïl Haniyeh, ont été tués dans une frappe israélienne à Gaza.
  • La frappe a eu lieu lors du premier jour de l’Aïd-el-Fitr, marquant la fin du ramadan.
  • Un projet de trêve est actuellement en discussion, proposant une trêve de six semaines et l’échange de prisonniers.
  • Le ministre israélien Benny Gantz a déclaré que le Hamas était « militairement vaincu » à Gaza.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis