Les frelons asiatiques menacent nos abeilles : une législation novatrice à l’étude pour freiner leur invasion

Reconnu comme un véritable ravageur pour les abeilles, le frelon asiatique figure au cœur des débats publics.

La menace du frelon asiatique en France #

Originaire d’Asie, ce prédateur invasif a fait son apparition en France en 2004. Depuis lors, sa présence et sa prolifération rapide sur l’ensemble du territoire national ont suscité une vive inquiétude parmi les apiculteurs français.

Les frelons asiatiques ne connaissent aucun prédateur en Europe, ce qui pose un véritable défi pour les éleveurs d’abeilles. En raison de leur impact dévastateur sur les colonies d’abeilles, une législation visant à freiner leur prolifération est actuellement à l’étude.

La proposition de loi à l’étude #

Ce jeudi 11 avril, la proposition de loi sera examinée au Sénat. L’objectif est de mettre en place un plan national de lutte contre ce nuisible, décliné en plans départementaux, adaptés à chaque territoire. Ce plan viserait notamment à augmenter les financements pour la recherche, à soutenir financièrement les collectivités territoriales et à instaurer un régime d’indemnisation pour les ruchers victimes de prédations.

À lire Voici les secrets pour maîtriser parfaitement votre nœud de cravate à chaque fois

De plus, la loi envisage d’instaurer une indemnisation proportionnelle aux dommages causés par les frelons aux ruchers. Elle pourrait également obliger les propriétaires à déclarer les nids de frelons asiatiques, afin que les autorités compétentes procèdent à leur destruction.

Les conséquences de la prolifération du frelon asiatique #

Les pertes pour la filière apicole, liées à ces insectes sont estimées à 11,9 millions d’euros par an. Les frelons asiatiques nuisent aux essaims d’abeilles de deux manières : ils alimentent leurs larves avec le thorax des abeilles et leur présence stressante dissuade les abeilles de sortir pour butiner.

Une étude récente de l’université Paris Saclay et du Muséum national d’histoire naturelle estime que «de 2,6% à 29,2% des colonies d’abeilles», représentant plus de 300.000 ruches, «pourraient disparaître chaque année en France» à cause de cette menace.

Voici quelques mesures envisagées pour lutter contre la prolifération du frelon asiatique :

À lire Voici ce que les anciens présidents français gagnent après leur mandat : des chiffres qui vont vous surprendre

  • Création d’un plan national de lutte.
  • Mise en place de plans départementaux adaptés.
  • Augmentation des financements pour la recherche.
  • Soutien financier aux collectivités territoriales.
  • Instauration d’un régime d’indemnisation pour les ruchers.
  • Obligation pour les propriétaires de déclarer les nids de frelons.

La lutte sur le terrain #

Sur le terrain, les apiculteurs ont mis en place des stratégies pour lutter contre le frelon asiatique. L’une de ces stratégies est la méthode du «piégeage de printemps». Cette méthode consiste à utiliser un récipient rempli d’un appât liquide, sucré et alcoolisé, pour attirer les frelons qui ravagent les ruches.

En 2023, le GDSA22 avait lancé une campagne départementale de piégeage printanier qui avait permis de capturer 1.146 fondatrices en six semaines. Cette opération a permis de réduire le nombre de nids de frelons asiatiques dans la commune de Trégastel (Côtes-d’Armor) de 90 en 2022 à 53 en 2023.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis