Une adolescente de Montpellier vit dans une peur constante suite à une attaque brutale : Un combat pour retrouver la sérénité

La peur, l'anxiété et les crises d'épilepsie sont devenues le quotidien de Samara, une collégienne de 13 ans vivant à Montpellier.

La vie bouleversée de la jeune samara #

Son monde s’est effondré lorsqu’elle a été violemment attaquée à la sortie de son collège ce mardi 2 avril. Après avoir repris connaissance, elle a quitté l’hôpital une semaine plus tard, mais est toujours sous traitement pour ses crises d’épilepsie.

Physiquement, Samara semble aller mieux, mais psychologiquement, elle est traumatisée. Elle a peur de rester seule, parle peu et a du mal à dormir. Sa mère, Hassiba, espère que sa fille retrouvera ses repères avec le temps.

Le traumatisme persistant #

Le retour à la maison a été difficile pour Samara. Selon sa mère, elle n’est plus la même petite fille qu’avant. Elle est anxieuse, a peur d’être seule dans sa chambre et pense qu’on l’attend dehors. La jeune fille a immédiatement fermé les volets et verrouillé la porte à son retour à la maison. La peur de l’événement qui se reproduise la hante constamment.

À lire Voici les secrets pour maîtriser parfaitement votre nœud de cravate à chaque fois

Elle s’est barricadée dès son retour à la maison, baissant tous les volets et verrouillant la porte d’entrée. Elle a du mal à manger et le traitement la fatigue. En fait, elle s’était déjà renfermée sur elle-même plusieurs mois avant l’incident.

La poursuite de la justice #

Trois mineurs, qui ont reconnu avoir attaqué Samara, ont été mis en examen pour « tentative d’homicide volontaire » et placés sous contrôle judiciaire la semaine dernière. Parmi eux, une fille de 14 ans qui fréquentait le même collège que Samara et deux garçons de 14 et 15 ans.

Hassiba, la mère de Samara, a rencontré pendant trois heures deux inspecteurs de l’Éducation nationale. Chargés de mener l’enquête, ils devront rendre un rapport à la fin de la semaine. Hassiba accuse l’établissement de n’avoir rien fait pour protéger sa fille et a porté plainte contre le collège.

Voici quelques points clés de cette histoire :

À lire Voici ce que les anciens présidents français gagnent après leur mandat : des chiffres qui vont vous surprendre

  • Samara, une collégienne de 13 ans, a été violemment attaquée à la sortie de son collège.
  • Elle vit maintenant avec la peur constante et l’anxiété, craignant que l’événement ne se reproduise.
  • Trois mineurs ont été mis en examen pour « tentative d’homicide volontaire ».
  • La mère de Samara a porté plainte contre le collège, l’accusant de ne pas avoir protégé sa fille.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis