Un mystérieux piratage informatique paralyse la vie quotidienne à Saint-Nazaire: Comment une ville peut-elle se retrouver à l’arrêt ?

Imaginez vous réveiller un matin et découvrir que rien ne fonctionne comme d'habitude.

Une nuit qui a changé la vie de Saint-Nazaire #

C’est ce qui est arrivé aux habitants de Saint-Nazaire et de quatre autres communes de son agglomération lors d’une matinée d’avril. Suite à une attaque informatique survenue pendant la nuit, les services de la ville et des communes voisines ont été gravement affectés.

L’accès aux fichiers de travail et aux logiciels professionnels a été rendu impossible. Les communications par téléphone et e-mail ne fonctionnaient plus. Une fois la routine quotidienne perturbée, la question de l’origine et de la durée du blocage est devenue un mystère inquiétant.

Impact de cette cyberattaque sur la région #

Cette attaque informatique ne s’est pas limitée à Saint-Nazaire. Quatre autres villes de son agglomération : Montoir-de-Bretagne, Donges, La Chapelle-des-marais et Pornichet ont également été touchées. Ces communes utilisaient les mêmes serveurs que Saint-Nazaire, ce qui a amplifié l’effet de la cyberattaque.

À lire Voici les secrets pour maîtriser parfaitement votre nœud de cravate à chaque fois

En plus de ces villes, l’opérateur public en charge du développement local, du tourisme, de la gestion d’équipements publics, et d’opérations de construction et d’aménagement sur le territoire nazairien (Sonadev) ainsi que l’agence pour le développement durable de la région nazairienne (ADDRN) ont également été affectés. La portée de cette attaque montre à quel point notre dépendance à l’informatique peut être vulnérable.

Réponse de la ville et leçons à tirer #

Face à cette situation inédite, les agents de la direction des systèmes d’informations (DSI) de Saint-Nazaire se sont mobilisés pour rétablir au plus vite les outils de travail et le réseau sécurisé. Leur objectif était de permettre aux agents des services municipaux et communautaires de reprendre leur activité dans les meilleures conditions.

Cette attaque informatique rappelle celle survenue en mai 2023 à Saint-Brevin-les-Pins, une autre ville de Loire-Atlantique. Le Centre Hospitalier Universitaire de Nantes avait également été ciblé par une attaque DDoS début 2024. Ces incidents soulignent l’importance de la cybersécurité dans notre société moderne.

Voici une liste des mesures à prendre pour prévenir de telles attaques :

À lire Voici ce que les anciens présidents français gagnent après leur mandat : des chiffres qui vont vous surprendre

  • Mettre en place des systèmes de sécurité informatique robustes
  • Former le personnel à la détection des menaces en ligne
  • Effectuer des mises à jour régulières des logiciels et systèmes
  • Créer des plans de réponse en cas de cyberattaque

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis