Voici comment les citoyens de Nouvelle-Calédonie se mobilisent pour et contre l’élargissement du corps électoral: des faits qui pourraient changer votre perspective

Dans la capitale de la Nouvelle-Calédonie, Nouméa, une mobilisation sans précédent a eu lieu.

Manifestation massive à Nouméa #

Près de 32 000 personnes, indépendantistes et non-indépendantistes, se sont réunies pour débattre de l’élargissement du corps électoral. La manifestation a eu lieu le samedi et a été caractérisée par une importante présence des forces de l’ordre.

Les manifestants se sont regroupés dans le centre-ville, séparés par un « cordon sanitaire » mis en place par les forces de l’ordre pour maintenir l’ordre. La manifestation a été déclenchée par un projet de loi constitutionnelle visant à élargir le corps électoral aux personnes résidant sur le territoire depuis au moins dix ans.

Le projet de loi constitutionnelle #

Le projet de loi constitutionnelle a ravivé les tensions entre les partisans de l’indépendance et ses opposants. Après avoir été adopté au Sénat, il doit être examiné par l’Assemblée nationale dans le courant du mois de mai. Les manifestants ont exprimé leur attachement à la France et à l’ouverture du corps électoral par des slogans tels que « Paris, entends-nous ! »

À lire Voici les secrets pour maîtriser parfaitement votre nœud de cravate à chaque fois

Les manifestants ont défilé en chantant la Marseillaise et en scandant des slogans tels que « On est chez nous ! », « Pas de liberté sans démocratie ! La démocratie, c’est nous ! La France c’est nous ! » et « Fiers d’être Calédoniens, fiers d’être Français ! ». Le message était clair : la volonté de participer pleinement à la démocratie.

🔑 Points clés Récapitulatif
📣 Mobilisation 32 000 personnes se sont mobilisées à Nouméa pour discuter de l’élargissement du corps électoral.
⚖️ Projet de loi Un projet de loi visant à élargir le corps électoral aux résidents de plus de dix ans a ravivé les tensions.
🗣️ Slogans Les manifestants ont exprimé leur attachement à la France et leur désir de participer à la démocratie à travers divers slogans.

Expressions des manifestants #

Les sentiments exprimés par les manifestants étaient variés. Certains ont exprimé leur frustration face à l’inégalité des droits. « Ce n’est pas une démarche contre le peuple kanak mais ce n’est pas normal que nous n’ayons pas ce droit citoyen. C’est une aberration que l’on n’ait pas les mêmes droits qu’ailleurs dans la République ! », a déclaré un manifestant.

D’autres ont partagé leur désir de voir tous les résidents de Nouvelle-Calédonie pouvoir voter. « Je suis là parce que je veux que tous les gens puissent voter chez eux », a déclaré un autre manifestant. Cependant, la peur de l’instabilité était également présente. Un responsable de l’Union calédonienne a déclaré : « La paix est menacée parce que l’État est sorti de son impartialité. »

  • Mobilisation massive à Nouméa
  • Le projet de loi constitutionnelle
  • Expressions des manifestants

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis