Voici Méline Rollin, la mathématicienne devenue recordwoman du marathon en France, se préparant pour les JO de Paris 2024

Méline Rollin, recordwoman du marathon en France, mène une double vie fascinante.

La double vie de Méline Rollin #

Tout en préparant sa place pour les Jeux Olympiques de Paris 2024, elle travaille comme analyste de données chez Décathlon. Sa journée commence avec le chant du coq, et elle est ponctuée par des séances d’entraînement, des rendez-vous professionnels et des moments de repos bien mérités devant la télévision.

Visiter son appartement à Lille vous donnera un aperçu de sa vie bien rangée. Des chaussures de course s’alignent en dehors de sa porte d’entrée, des affiches de chats décorent ses murs et des souvenirs de vacances romantiques témoignent de sa vie personnelle. Et bien sûr, vous ne pouvez pas manquer son placard de course, qui abrite plus de 40 paires de chaussures de course.

Un parcours exceptionnel #

La carrière de Rollin est marquée par une ascension rapide et des performances exceptionnelles. Elle a commencé à courir à l’âge de neuf ans et aujourd’hui, à 25 ans, elle est l’athlète la plus prometteuse pour la dernière place française qualificative pour les JO de Paris. Cette Ardennaise n’a couru que trois marathons dans sa vie, mais elle a déjà remporté trois médailles. Sa performance la plus remarquable a été d’établir un nouveau record national lors du marathon de Séville en février.

À lire Voici les secrets pour maîtriser parfaitement votre nœud de cravate à chaque fois

Cependant, la route vers les JO de Paris n’est pas sans obstacles. Rollin fait face à une forte concurrence de la part d’autres coureuses talentueuses, dont Manon Trapp, Fadouwa Ledhem et peut-être Clémence Calvin. Elle est consciente de ce défi et est déterminée à améliorer encore ses performances.

Une employée pas comme les autres #

En dehors de la piste d’athlétisme, Rollin travaille comme analyste de données chez Décathlon. Malgré sa notoriété grandissante, elle reste une employée ordinaire, naviguant dans les longs couloirs du Décathlon de Villeneuve-d’Ascq sans attirer l’attention. Cependant, avec des photos d’elle affichées un peu partout dans les rayons des chaussures de course, il est évident qu’elle n’est pas une employée ordinaire.

Rollin apprécie la stabilité que son travail lui apporte, lui permettant de se concentrer sur sa carrière sportive sans avoir à se soucier de ses finances. Elle est reconnaissante envers Décathlon pour leur soutien et la flexibilité qu’ils lui offrent, lui permettant de consacrer plus de temps à son entraînement.

Un entraînement ardu #

Le régime d’entraînement de Rollin est rigoureux. Elle court jusqu’à 180 kilomètres par semaine, ce qui équivant à plus de quatre marathons, et suit trois séances de musculation hebdomadaires. Malgré la pression, elle reste déterminée et concentrée, son regard étincelant de détermination sur la piste rouge lors d’une séance de fractionné intense.

À lire Voici ce que les anciens présidents français gagnent après leur mandat : des chiffres qui vont vous surprendre

En dépit du temps maussade et de l’effort physique ardu, Rollin court avec une facilité déconcertante. Son corps en mouvement est un spectacle à voir, et on ne peut qu’espérer la voir briller aux Jeux Olympiques le 11 août prochain.

  • Méline Rollin, recordwoman de France du marathon
  • Mathématicienne et analyste de données chez Décathlon
  • Se prépare pour les Jeux Olympiques de Paris 2024
👟 Marathon Méline Rollin, recordwoman du marathon en France
🏢 Travail Analyse de données chez Décathlon
🏅 Objectif Les Jeux Olympiques de Paris 2024

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis