Voici pourquoi le Premier ministre Gabriel Attal ne pense pas que le sérieux budgétaire de Bruno Le Maire cache une ambition présidentielle

Le Premier ministre, Gabriel Attal, a exprimé qu'il ne pense pas que le "sérieux budgétaire" de Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie, cache une ambition présidentielle.

Le point de vue de Gabriel Attal sur le sérieux budgétaire de Bruno Le Maire #

Cette déclaration intervient après des tensions récentes entre Le Maire et l’exécutif concernant le budget.

Attal a déclaré qu’en tant que ministre des Finances, Le Maire est responsable des comptes de l’Etat et il est tout à fait normal qu’il rappelle l’importance de gérer prudemment l’argent des Français. Attal, qui a déjà occupé le poste de ministre délégué au Budget, est parfaitement conscient de ces enjeux.

Le sentiment d’Attal sur une possible ambition présidentielle de Le Maire #

Attal a exprimé qu’il ne croit pas que le sérieux budgétaire prôné par Bruno Le Maire soit une indication d’une ambition présidentielle. Selon lui, bien que ces questions soient importantes, il ne pense pas qu’une ambition politique personnelle pourrait être fondée uniquement sur des sujets de politique budgétaire.

À lire Voici les secrets pour maîtriser parfaitement votre nœud de cravate à chaque fois

Il a ajouté que pour inspirer les Français et préparer une campagne, le débat sur le pourcentage exact du déficit n’est pas suffisant. Il pense qu’il existe de nombreux autres sujets qui doivent être abordés.

Réaction d’Attal aux suggestions de Le Maire sur le budget #

Après une révision des prévisions sur le déficit qui atteindra encore 5,1% du PIB en 2024, Gabriel Attal a assuré que le budget était « tenu ». Cela nécessitera de trouver 10 milliards d’euros supplémentaires d’économies cette année, en vue d’un retour à un déficit de 2,9% en 2027.

Attal a rejeté l’idée d’un projet de loi de finances rectificatif pour 2024, suggéré par Bruno Le Maire. Il a expliqué que cette proposition pourrait ouvrir la voie à une motion de censure de l’opposition.

  • Le sérieux budgétaire de Le Maire n’indique pas une ambition présidentielle, selon Attal
  • Attal reconnaît l’importance de la gestion prudente de l’argent des Français
  • Le débat sur le déficit n’est pas suffisant pour préparer une campagne, selon Attal
  • Attal a assuré que le budget est « tenu », malgré une révision des prévisions du déficit
  • Attal rejette l’idée d’un projet de loi de finances rectificatif pour 2024
Emoji Récapitulatif
👀 Attal ne voit pas d’ambition présidentielle derrière le sérieux budgétaire de Le Maire
💰 Attal reconnaît l’importance de la gestion prudente de l’argent des Français
🗣️ Le débat sur le déficit n’est pas suffisant pour préparer une campagne, selon Attal
Attal a assuré que le budget est « tenu », malgré une révision des prévisions du déficit
Attal rejette l’idée d’un projet de loi de finances rectificatif pour 2024

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis