Voici le voyage en train européen de 6000 km qui unit les nations et efface les frontières

Sur les rails à deux mois des élections européennes, nous empruntons les voies ferrées pour découvrir une Europe du quotidien qui relie les nations et les peuples.

Un voyage ferroviaire à travers l’Europe #

Le rail, en opposition à la route ou au ciel, offre un voyage unique : fret, industrie, histoire, trains de nuit et tourisme sont tous à l’ordre du jour.

Le train offre une transition naturelle entre les pays, les fenêtres sont un rappel constant que la nature ne respecte pas les frontières. Notre voyage en train couvrira environ 6000 km et six pays en dix jours, avec des arrêts dans des villes clés, à l’approche d’une élection où plus de 350 millions d’Européens sont appelés à voter.

L’impact du train sur l’Europe #

Depuis son essor au XIXe siècle jusqu’à son déclin après la Seconde Guerre mondiale, le chemin de fer a profondément marqué l’Europe. Il a raccourci les temps de communication pour les personnes et les marchandises, relié des villes et des régions, et même franchi des montagnes et la Manche en 1994. Avec la prise de conscience de l’impact des transports sur le changement climatique, le train est revenu en grâce, particulièrement sur le Vieux Continent.

À lire Comment réussir son projet de création de site internet

L’Europe du rail sera racontée d’une manière économique, historique et prospective, avec un regard continental plutôt que national. Des sujets tels que le fret à Bruxelles, l’industrie à Berlin, l’histoire à Prague, les trains de nuit entre Vienne et Venise, et le tourisme en Italie seront abordés.

🚂 Récapitulatif du voyage Détails
🇧🇪 Bruxelles Fret ferroviaire
🇩🇪 Berlin Industrie ferroviaire
🇨🇿 Prague Histoire du ferroviaire
🇦🇹 Vienne-🇮🇹 Venise Trains de nuit
🇮🇹 Italie Tourisme ferroviaire

Organisation du voyage #

Organiser un voyage en train à travers l’Europe nécessite de l’organisation. Deux outils principaux ont été utilisés : le pass Interrail et le site Seat61.com. Le pass Interrail est l’un des objets européens les plus connus, permettant aux étudiants et aux amateurs de trains de voyager à travers l’Europe à un prix abordable.

Le site Seat61.com, créé en 2001, est un incontournable pour tout aventurier du rail. Il détaille tous les itinéraires entre une centaine de villes, offre des conseils sur le moyen le plus rapide et le moins cher de réserver, et fournit des informations sur le confort, la nourriture et même le paysage.

  • Le pass Interrail a coûté 476 euros pour quinze jours.
  • Le premier TGV Inoui de notre voyage a coûté 12 euros.
  • Le retour en train entre l’Italie et la France aurait dépassé 250 euros sans le Pass.

A partir du 18 avril, des articles seront publiés tous les deux jours pour raconter un aspect de ce voyage en train quotidien, avec des détails sur les trains utilisés, les prix avec ou sans pass et les éventuels désagréments. C’est l’occasion de faire le point sur cette Europe du rail, indispensable pour lutter contre le réchauffement climatique, et de voir si les discours sont suivis d’actions concrètes.

À lire Céline Dion hésite encore à revenir sur scène malgré son combat contre une maladie rare

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis