Voici les dernières avancées dans l’escalade des tensions entre l’Iran et Israël : Tout ce que vous devez savoir sur la saisie d’un porte-conteneurs lié à la nation juive

Le samedi 13 avril, l'Iran a saisi le «MSC Aries» dans le détroit d'Ormuz, un porte-conteneurs qui serait la propriété d'un homme d'affaires israélien.

Le résumé des événements #

L’Iran a annoncé qu’il transférerait le navire dans ses eaux territoriales. En réponse à cet acte, Israël a affirmé être prêt à réagir contre la République islamique.

En raison de la tension actuelle au Proche-Orient, cette saisie pourrait être la réplique iranienne que beaucoup redoutent depuis des jours. Les détails concernant l’incident restent obscurs, mais Israël a réagi avec des menaces.

Les détails de l’incident #

L’Agence de presse de la République islamique (Irna) a annoncé que le porte-conteneurs MSC Aries avait été saisi par les forces spéciales maritimes des Gardiens de la révolution iraniens. Le navire serait en cours de transfert vers les eaux territoriales iraniennes.

À lire Comment réussir son projet de création de site internet

La société de sécurité britannique Ambrey a déclaré avoir observé des images montrant plusieurs individus sautant rapidement d’un hélicoptère sur un porte-conteneurs. Des vidéos sur les réseaux sociaux montreraient ce raid, cependant, elles n’ont pas encore été authentifiées.

Le porte-conteneurs en question #

Le porte-conteneurs, qui bat pavillon portugais, est géré par la compagnie Zodiac, appartenant à un homme d’affaires israélien. La compagnie Zodiac Maritime a déclaré que le titre de propriété est détenu par Gortal Shipping Inc., affilié à Zodiac comme financier.

Le navire est loué à MSC, une compagnie italo-suisse d’expédition maritime. Selon Zodiac Maritime, MSC est le gestionnaire et l’opérateur commercial du navire, responsable de toutes ses activités, y compris les opérations de cargaison et de maintenance.

  • L’incident s’est produit dans le détroit d’Ormuz, un lieu stratégique pour les exportations de plusieurs producteurs majeurs du Moyen-Orient.
  • Le porte-conteneurs est géré par la compagnie Zodiac, qui appartient à un homme d’affaires israélien.
  • MSC est le gestionnaire et l’opérateur commercial du navire.
Emoji Récapitulatif
😠 Tensions entre l’Iran et Israël
🚢 Saisie du MSC Aries
🇮🇷 Transfert du navire dans les eaux territoriales iraniennes
🇮🇱 Menaces en réponse de la part d’Israël
🚁 Des images montrent l’abordage du navire par hélicoptère

Les réactions #

En réponse à la saisie du navire, l’armée israélienne a averti que l’Iran « subira les conséquences de son choix d’aggraver davantage la situation ». Le porte-parole de l’armée israélienne a affirmé qu’ils sont prêts à riposter.

À lire Céline Dion hésite encore à revenir sur scène malgré son combat contre une maladie rare

Le ministre israélien des Affaires étrangères a fustigé le régime des ayatollahs de Khamenei, le qualifiant de criminel. Il a également appelé le monde libre à déclarer les Gardiens de la révolution iraniens comme une organisation terroriste et à sanctionner l’Iran.

Le contexte #

Cette saisie intervient dans un contexte de vives tensions entre Israël et le Hamas palestinien, et de craintes d’un embrasement global du Proche-Orient. La situation s’est encore détériorée suite à l’attaque contre le consulat iranien à Damas, en Syrie, attribuée à Israël.

Le président américain, Joe Biden, a déclaré s’attendre à ce que Téhéran passe « bientôt » à l’action et les Etats-Unis ont annoncé l’envoi de troupes supplémentaires vers le Moyen-Orient. Plusieurs pays, dont les Pays-Bas, ont renforcé leurs mesures de sécurité et ont appelé leurs citoyens à ne pas se rendre en Iran.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :