Voici comment lutter contre la malbouffe : ces habitudes alimentaires qui tuent quotidiennement une personne sur cinq dans le monde

La malbouffe, ou "junk food", est une tendance mondiale qui a également conquis la France, pays célèbre pour sa gastronomie.

La malbouffe : une tendance mondiale aux conséquences mortelles #

Cette forme d’alimentation, caractérisée par la consommation de burgers, pizzas, kebabs, tacos, plats industriels et apéritifs à base de chips, est nocive pour la santé. Selon l’OMS, la malbouffe est responsable de la mort d’une personne sur cinq chaque jour dans le monde.

Les Pyrénées-Orientales et l’Aude ne sont pas en reste, avec plus de 19% d’adultes obèses, un chiffre qui ne cesse d’augmenter. Il est donc crucial de réfléchir à ce que nous mangerons demain pour inverser cette tendance.

Les conséquences sanitaires de la malbouffe #

La malbouffe est non seulement délicieuse et peu coûteuse, mais elle est également très dangereuse pour la santé. Elle est responsable chaque année de 10 millions de décès par maladie cardiaque, de 920 000 cancers liés à l’obésité et de 340 000 morts causées par le diabète dans le monde. C’est une victime par jour pour cinq habitants de la planète.

À lire Voici les secrets pour maîtriser parfaitement votre nœud de cravate à chaque fois

En France, et plus particulièrement dans l’Aude et les Pyrénées-Orientales, où la consommation de produits industriels est élevée, les conséquences de la malbouffe sont désastreuses. Il est donc urgent de changer nos habitudes alimentaires.

Emoji Récapitulatif
🍔 La malbouffe est une tendance mondiale nocive pour la santé
🌍 Elle tue une personne sur cinq chaque jour dans le monde
🏥 Elle est responsable de nombreuses maladies comme les maladies cardiaques, le diabète et le cancer

Comment améliorer notre alimentation demain ? #

Alors, que devrions-nous manger demain pour éviter les conséquences de la malbouffe ? Le docteur Raphaël Gandy, médecin nutritionniste spécialisé dans le traitement du surpoids et de l’obésité, recommande une alimentation végétale, biologique, sans pesticides, brute, variée et locale. Cela représente 85% de notre assiette.

Nos ancêtres avaient déjà cette connaissance. Ils prenaient leur petit-déjeuner avec du saucisson, du boudin et du vin rouge, et dînaient le soir. Les solutions les plus simples, comme les aliments les plus simples, restent les meilleurs pour notre santé.

  • Consommer des aliments végétaux
  • Privilégier les aliments biologiques, sans pesticides
  • Manger des aliments bruts, non transformés
  • Varier son alimentation
  • Consommer des aliments locaux

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis