Pourquoi et comment désactiver l’option heures creuses peut être bon face à la hausse du coût de l’électricité

Face à la nouvelle hausse imminente des tarifs de l'électricité en France, les ménages avec l'option heures creuses doivent faire attention

En effet, cette option du contrat d’électricité qui permet de payer moins cher le kilowatt-heure durant certaines périodes de la journée.

Cela pourrait finalement coûter plus cher à ces utilisateurs sur la facture d’électricité.

Les raisons de cette augmentation des prix de l’électricité #

L’augmentation des tarifs de l’électricité n’est pas due au prix de l’électricité en tant que tel, mais à la hausse de la taxe sur la consommation finale d’électricité (TICFE) qui passe de 0,001 € par kilowattheure à 0,021 €.

Ainsi, les 9,3 millions de ménages abonnés au tarif réglementé de vente d’électricité d’EDF ayant choisi l’option heures pleines/heures creuses subiront une hausse de 9,8%, tandis que les abonnés à l’offre de base verront leurs tarifs augmenter de 8,6%.

Exemples d’augmentations pour différents profils

– Pour une personne vivant seule dans un appartement chauffé électriquement : +8,3 €/mois
– Pour quatre personnes vivant dans une maison équipée d’un chauffage au gaz : +17,8 €/mois

À lire Comment changer de fournisseur d’électricité facilement ?

L’option heures creuses est-elle toujours avantageuse pour la facture d’électricité ? #

Proposée par EDF et parfois reprise par d’autres fournisseurs d’électricité, cette option tarifaire permet de faire fonctionner ses appareils électroménagers et d’actionner son chauffe-eau durant les heures creuses, généralement en soirée et la nuit, lorsque les kilowattheures sont moins chers, même si l’augmentation de février est la plus importante.

Avec un abonnement mensuel plus élevé et un tarif heure pleine supérieur au tarif de base, il convient de calculer avec précision ses coûts et sa consommation.

Ainsi, avant de conserver ou de choisir l’option heures pleines/heures creuses, il faut estimer sa consommation d’électricité en fonction des équipements présents dans son logement. Dans ce cas, le ballon d’eau chaude doit être piloté, c’est-à-dire programmé pour ne s’enclencher que durant les heures creuses, lorsque le prix de l’électricité est le plus avantageux, explique Benoit Lamberti, directeur du marketing et de l’expérience client BtoC chez EDF.

Cette option peut également être intéressante si vous possédez une voiture électrique, un chauffage à accumulation ou une piscine.

À lire Réduisez votre facture d’électricité avec un thermostat intelligent aidé par l’État

Comment savoir si cette option est adaptée à votre consommation ?

Pour évaluer l’intérêt de cette option si vous l’avez déjà, Pierre Picavet, directeur marketing chez , recommande également un calcul simple : il faut avoir plus de 30% de sa consommation d’électricité durant les heures creuses pour que l’abonnement heures pleines/heures creuses soit avantageux. Le contrat heures pleines/heures creuses peut rapidement s’avérer désavantageux, il pourrait même faire perdre de l’argent à de nombreux abonnés.

Adeline Jubert, directrice des dépenses du quotidien chez Meilleurtaux va encore plus loin dans un entretien sur BFMTV : le contrat heures pleines/heures creuses n’a d’intérêt que si vous consommez au moins 50% de votre électricité durant les heures creuses, sinon il n’a pas d’intérêt. En consommant durant les heures pleines, vous payez une consommation en kWh nettement moins avantageuse.

Si vous êtes abonné au contrat heures pleines/heures creuses, il est aussi important de veiller à programmer vos appareils aux bonnes plages horaires, qui varient d’une commune à l’autre.

Comment optimiser sa consommation en heures creuses #

Voici quelques conseils de Benoît Lamberti pour réellement tirer avantage de ces créneaux sur la facture d’électricité :

À lire Les secrets pour bien poncer un parquet : le temps nécessaire et les étapes à suivre

1. Adoptez de nouvelles habitudes

Avec quelques petits changements dans votre organisation, faire fonctionner vos appareils électriques durant les heures creuses deviendra rapidement une habitude. Par exemple, si votre plage horaire est la nuit, prenez l’habitude de remplir votre machine à laver le soir et programmez-la de manière à ce qu’elle ait suffisamment de temps pour effectuer tout un cycle avant que les heures pleines ne reviennent.

Si vous disposez d’une plage horaires creuses entre 12h et 13h, profitez-en pour cuisiner un rôti, passer l’aspirateur, repasser vos vêtements, recharger votre ordinateur tout en télétravaillant, etc.

2. Maîtrisez votre consommation d’électricité

Pour déterminer si l’option tarifaire de base est plus avantageuse que l’option heures pleines/heures creuses, il est important de connaître sa consommation d’électricité.

Pour ce faire, vous pouvez consulter votre compte client en ligne, appeler votre fournisseur d’énergie avec votre numéro client, ou encore utiliser l’application de votre fournisseur d’énergie, telle que la prise de relevés de compteur pendant quelques matinées et soirées.

Face à l’augmentation des tarifs de l’électricité, il est primordial de bien analyser sa consommation et son contrat afin d’optimiser ses dépenses énergétiques.

Changer ses habitudes, maîtriser sa consommation et réfléchir à la pertinence de l’option heures creuses sont autant d’étapes qui peuvent permettre de réaliser des économies sur le long terme.

À lire Astuces pour purifier l’air intérieur avec des feuilles de laurier, comment purifier sa maison avec du laurier ?

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :