Les meilleures techniques d’isolation phonique pour votre maison

L’isolation phonique est essentielle dans une maison. Cet article vous présente des méthodes simples et efficaces pour améliorer le confort acoustique de votre intérieur.

Isolation des murs : choisir un isolant adapté #

Différents matériaux sont disponibles sur le marché :

  • laine de roche : très performante, elle offre un bon rapport qualité-prix
  • laine de verre : moins dense que la laine de roche, elle est toutefois plus simple à poser
  • ouate de cellulose : issue du recyclage, elle affiche de bonnes performances acoustiques et thermiques
  • chanvre ou lin : naturels et écologiques, ils permettent également une bonne isolation phonique

Suspensions antivibratiles pour les ossatures

Pour une isolation optimale et durable, il est recommandé de séparer l’isolant des ossatures métalliques grâce aux suspensions antivibratiles. Elles limitent les transmissions sonores entre les surfaces et l’ossature, atténuant ainsi les bruits.

À lire Comment l’isolation phonique améliore la qualité du travail au bureau

Doubler les plaques de plâtre pour renforcer l’isolation phonique #

Cette méthode implique d’ajouter une seconde plaque de plâtre sur la première. Elle peut être utilisée sur les murs comme au niveau des plafonds. Cela permet d’augmenter la masse de l’ouvrage et ainsi limiter les vibrations sonores.

Utiliser des plaques spécifiques pour une meilleure isolation

Certaines plaques sont spécialement conçues pour offrir une isolation phonique optimale :

  • plaques à haute densité : plus massives, elles sont également plus rigides et contribuent à diminuer la transmission des bruits
  • plaques acoustiques : composées d’un isolant additionnel collé sur la plaque de plâtre, elles améliorent significativement les performances acoustiques

Isolation du sol avec une chape flottante ou un isolant mince #

Pour réduire les bruits d’impact et procurer un meilleur confort acoustique, la pose d’une chape flottante ou d’un isolant mince est recommandée.

La chape flottante

Elle consiste à couler une chape de béton sur un isolant soupçon très performant en matière d’isolation.

À lire Solutions d’isolation phonique pour les équipements bruyants à la maison

L’isolant mince : idéal pour les rénovations

Faible épaisseur, ce type d’isolant peut être posé rapidement, sous un revêtement ou directement lors de la réalisation d’une dalle beton.

Les joints d’étanchéité entre les éléments de construction #

Tous les points de contact et interstices doivent être traités avec soin pour éviter les ponts phoniques et garantir une isolation efficace.

Joints sur les parois verticales

Le long des murs ou cloisons, il est important de porter une attention particulière aux angles, jonctions, et embrasures. Cela inclut l’installation de joints spécifiques entre les plaques d’isolation ou de plâtre.

Etanchéité périphérique des planchers

Il s’avère crucial de placer un joint acoustique périphérique lorsque deux types de sols cohabitent :

À lire Les secrets pour réussir l’isolation phonique de votre appartement

  • sol flottant et mur : le joint doit empêcher les vibrations sonores d’être transmises au mur
  • au niveau des seuils de portes : un joint adapté assure une séparation acoustique lors du passage d’un revêtement à un autre

Les fenêtres : premier rempart contre les nuisances sonores extérieures #

Pour renforcer l’isolation phonique de votre maison, vos fenêtres seront vos meilleures alliées.

Fenêtres double vitrage classique

Ce type de fenêtre réduit significativement la transmission des bruits, tout en améliorant l’isolation thermique.

Fenêtres double vitrage acoustique

Dotée d’un verre plus épais, cette fenêtre offre une isolation optimale. Elle est idéale si vous êtes confronté à des nuisances sonores intenses comme une rue passante.

En suivant les conseils présentés, vous devriez améliorer d’autant l’isolation phonique de votre maison. Sachez toutefois qu’il est indispensable d’adapter les solutions proposées aux spécificités de votre habitation ou aux réglementations locales.

À lire Les clés pour choisir les meilleures options d’isolation phonique des fenêtres

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :