Comment fonctionne une micro station d’épuration au quotidien ?

Les micro-stations d'épuration sont de plus en plus populaires pour traiter les eaux usées domestiques. Mais comment fonctionnent-elles réellement ?

Dans cet article, nous vous expliquons en détail le processus de traitement des eaux usées et l’entretien nécessaire d’une station d’épuration au quotidien. Pour une performance optimale.

Principe de fonctionnement d’une micro-station d’épuration #

On trouve plusieurs types de micro station d’épuration à choisir selon ses besoins. Toutes ont pourtant un point commun : elles réalisent l’épuration des eaux usées grâce aux bactéries présentes dans la station. Voici un aperçu du processus :

  1. Récupération des eaux usées : Tout d’abord, l’eau usée est collectée depuis votre habitation et dirigée vers la cuve de la micro-station.
  2. Dégradation des polluants : Une fois récupérée, l’eau passe par différentes chambres où s’effectue le processus de traitement biologique. Les bactéries présentes dégradent ainsi les matières organiques contenues dans les effluents.
  3. Liquide clarifié : Après son passage dans ces chambres, l’eau traitée est libérée des matières solides et devient incolore et sans odeur. Elle est ensuite renvoyée dans un exutoire (fossé, cours d’eau, etc.).

Types de micro-stations d’épuration #

Selon leur méthode de traitement, on peut différencier deux catégories principales de micro-stations :

À lire Micro station d’épuration : quel entretien pour garantir son efficacité ?

Micro-stations à culture fixée

Ces stations fonctionnent grâce à un support sur lequel les bactéries se développent et prospèrent. L’eau traverse ce support pour être débarrassée des polluants qu’elle contient dans votre station d’épuration.

Micro-stations à boues activées

Dans ces installations, c’est un brassage mécanique qui assure l’aération des eaux usées et favorise la prolifération des bactéries. Le traitement est ainsi réalisé par des suspensions biologiques en continu.

Entretien quotidien d’une micro-station d’épuration #

Pour assurer une performance optimale et préserver l’environnement, il est crucial d’effectuer régulièrement quelques opérations d’entretien de votre station d’épuration :

  • Vérifier les niveaux : Il convient de vérifier le niveau de boues dans la cuve afin de s’assurer que la station fonctionne correctement et que les bactéries ont suffisamment de « nourriture » pour travailler.
  • Nettoyer les préfiltres : Les préfiltres protègent la micro-station en empêchant les débris solides de pénétrer à l’intérieur. Un entretien régulier (nettoyage ou remplacement) garantit leur efficacité.
  • Vérifier les organes mécaniques : Les micro-stations à boues activées disposent de pièces mécaniques en mouvement dont il faudra vérifier l’état régulièrement.
  • Respecter les prescriptions d’usage : Certains produits domestiques (produits chimiques, huiles, etc.) peuvent perturber le fonctionnement des stations d’épuration. Il est donc essentiel de respecter les recommandations du fabricant quant aux produits autorisés et interdits.

Vidange et entretien annuel #

Outre les actions quotidiennes, une vidange de votre installation sera nécessaire tous les deux ans environ. En effet, au fil du temps, les boues s’accumulent dans le bassin de traitement et doivent se retrouver évacuées. Pour préserver la capacité de traitement de la station d’épuration.

À lire Quels sont les avantages d’une micro station d’épuration pour les petites collectivités ?

Cette opération, souvent confiée à un professionnel agréé, consiste à aspirer les boues contenues dans la cuve par un camion hydrocureur. De plus, lors de cette intervention, l’expert effectuera un contrôle approfondi de l’installation permettant de détecter d’éventuelles anomalies ou dégradations.

Pourquoi choisir une micro-station d’épuration ? #

La micro-station d’épuration présente plusieurs avantages :

  • Elle offre une grande autonomie de traitement et de gestion des eaux usées pour les habitations non raccordées au réseau public d’assainissement.
  • Sa taille compacte facilite son installation dans des espaces réduits, sans sacrifier sa performance.
  • Le traitement biologique se retrouve réalisé sans adjonction de produits chimiques, respectant ainsi l’environnement.
  • Enfin, une fois installée, la micro-station nécessite peu d’entretien, ce qui la rend économique sur le long terme.

Au final, une micro-station d’épuration représente un choix performant, autonome et écologique pour traiter les eaux usées de votre habitation. Même si elle demande un minimum d’entretien quotidien et annuel, cela reste très accessible par rapport à d’autres solutions d’assainissement autonome.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :