Micro station d’épuration : quel entretien pour garantir son efficacité ?

L'entretien régulier d'une micro station d'épuration est essentiel pour garantir son fonctionnement optimal.

Les différentes étapes à suivre pour assurer le bon entretien de votre installation de la station d’épuration.

Maintenance préventive et surveillance quotidienne #

Pour optimiser l’efficacité de votre installation, une attention particulière doit être accordée quotidiennement. Veillez à surveiller les éléments suivants :

  • Niveau des boues et des matières flottantes;
  • Vérification du système de ventilation ;
  • Fonctionnement des pompes et moteurs ;
  • État des tuyaux, joints et raccords ;

La maintenance préventive permet d’anticiper les éventuelles pannes et de prolonger la durée de vie de votre équipement.

À lire Quels sont les avantages d’une micro station d’épuration pour les petites collectivités ?

Nettoyage et détartrage d’une station d’épuration #

Au fil du temps, le calcaire et les déchets peuvent s’accumuler dans les canalisations et les cuves. Il est donc indispensable de procéder régulièrement au nettoyage et au détartrage de votre micro station d’épuration :

  1. Utilisez un nettoyeur haute pression pour éliminer les amas de boue et les dépôts ;
  2. Appliquez un produit détartrant spécifique pour dissoudre le calcaire ;
  3. Rincez abondamment avec de l’eau claire pour évacuer les résidus ;

Ces opérations doivent être réalisées au moins une fois par an.

Vidange et contrôle des boues de la station d’épuration #

La vidange de la cuve à boues est aussi une étape cruciale de l’entretien d’une micro station d’épuration. Elle doit être effectuée de manière régulière :

  • Tous les ans, pour les installations domestiques individuelles;
  • Tous les six mois, voire plus fréquemment, pour les installations collectives ou industrielles.

Le contrôle des boues permet de s’assurer aussi que votre micro station d’épuration fonctionne correctement et de prévenir les risques de débordements ou de mauvaises odeurs. Il est aussi recommandé de faire appel à un professionnel pour cette intervention.

À lire Comment fonctionne une micro station d’épuration au quotidien ?

Vérification du niveau de boues

Pour mesurer le niveau des boues dans la cuve, procédez aussi comme suit :

  1. Avec une perche graduée, sondez la profondeur à différents endroits de la cuve;
  2. Notez les valeurs obtenues sur un plan;
  3. Comparez-les aux niveaux recommandés par le fabricant.

Si le niveau des boues dépasse le seuil autorisé, il est aussi nécessaire de réaliser une vidange.

Procédure de vidange

Pour effectuer la vidange de votre micro station d’épuration, suivez aussi les étapes suivantes :

    1. Contactez un prestataire agréé pour collecter et transporter les boues;
    2. Arrêtez le fonctionnement de l’installation pendant l’intervention;
    3. Faites vérifier l’état des parois et des équipements internes.

Après la vidange, il est aussi indispensable de réensemencer la cuve avec des bactéries épuratrices pour garantir une reprise rapide du traitement biologique.

À lire Comment la technologie des micro station d’épuration évolue-t-elle ?

Les points à vérifier lors de l’entretien annuel de votre station d’épuration #

Lors de l’entretien annuel de votre micro station d’épuration, veillez aussi à contrôler :

  • L’étanchéité et l’alignement des raccords hydrauliques et électriques;
  • Le bon fonctionnement des dispositifs de sécurité (alarmes, détecteurs, etc.);
  • La cohérence des données de suivi et de gestion (volumes traités, consommations énergétiques, etc.).
  • Cet entretien doit se voir réalisé par un technicien spécialisé. Et peut inclure le remplacement de certaines pièces en cas d’usure ou de défaillance.

En respectant ces étapes d’entretien et en faisant appel à des professionnels qualifiés. Vous pourrez aussi garantir le bon fonctionnement. Et optimiser aussi l’efficacité de votre micro station d’épuration, tout en respectant la réglementation en vigueur.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :