Poser du parquet sur de la moquette : est-ce une bonne idée ?

Vous avez de la moquette au sol et vous souhaitez mettre du parquet, tous nos conseils et astuces pour y arriver

Au moment de rénover un intérieur, nombreux sont ceux qui se posent la question suivante : peut-on poser du parquet sur de la moquette, et si oui, comment procéder ? Si cette astuce peut représenter un gain de temps lors des travaux, il convient néanmoins d’en peser les avantages et les inconvénients. Cet article vous propose un tour d’horizon des éléments à prendre en compte pour décider s’il est judicieux de poser du parquet sur votre ancienne moquette.

Les caractéristiques de la moquette existante #

Avant toute chose, il est important de déterminer si votre moquette actuelle est adaptée pour recevoir un revêtement en parquet. Voici quelques critères à vérifier :

  1. La nature des poils : Une moquette aux poils ras sera plus propice à recevoir un parquet qu’une moquette épaisse et longue. En effet, cette dernière présente un risque d’affaissement sous le poids du nouveau revêtement.
  2. L’état général : Votre moquette doit être en bon état, sans traces d’humidité ou de moisissures. Ces dernières peuvent entraîner des problèmes d’hygiène et endommager le parquet installé par-dessus.
  3. La planéité : Assurez-vous que votre moquette ne présente pas de bosses ou d’irrégularités qui pourraient nuire à la stabilité et au confort de votre nouveau sol.

Les avantages de poser du parquet sur de la moquette #

Si les conditions sont réunies, voici quelques avantages que vous pourrez tirer de cette solution :

À lire Les secrets pour bien poncer un parquet : le temps nécessaire et les étapes à suivre

  • Un gain de temps : En évitant de retirer l’ancienne moquette, vous économisez non seulement les heures de travail, mais aussi le coût lié à la dépose et l’évacuation des matériaux usagés.
  • Une meilleure isolation phonique : La moquette dispose d’un pouvoir isolant acoustique intéressant. Poser un parquet directement dessus permet donc de profiter de cet avantage supplémentaire pour le même prix.
  • La facilité de pose : Avec une surface déjà plane et régulière, la pose du parquet s’en trouve simplifiée et plus rapide à réaliser.

Cependant, quelques inconvénients sont également à considérer #

Malgré ses avantages, poser un parquet sur une moquette présente également certaines limites :

  1. Une isolation thermique moins performante : Bien que la moquette constitue une barrière contre le froid, elle n’est cependant pas optimale pour conserver la chaleur et peut engendrer des pertes énergétiques. Un parquet flottant avec une sous-couche appropriée sera plus performant en termes d’isolation thermique.
  2. Le risque d’affaissement : Comme évoqué précédemment, si la moquette est trop épaisse, elle peut s’affaisser sous le poids du parquet, provoquant des irrégularités et un sentiment d’inconfort pour les occupants du logement.
  3. Des problèmes de santé : La moquette retient poussière, acariens et autres allergènes. Si vous êtes sensible à ce type de substances, il sera donc préférable de choisir une autre solution pour votre sol.

Quelques conseils pour bien poser son parquet sur de la moquette

Si vous décidez malgré tout de tenter l’expérience, voici quelques astuces pour optimiser la pose de votre parquet sur une moquette existante :

  • Optez pour un parquet flottant : Ce type de revêtement se pose sans colle ni clous, en cliquant simplement les lames entre elles. Il sera donc plus facile à installer sur une moquette que du parquet massif ou contrecollé.
  • Vérifiez la compatibilité des matériaux : Assurez-vous que le bois choisi convient avec la nature de votre moquette, afin d’éviter toute réaction chimique qui pourrait endommager l’un ou l’autre des revêtements.
  • N’oubliez pas les profilés de finition : Pour éviter les déformations et faire en sorte que votre parquet soit correctement stabilisé, pensez à mettre en place des baguettes d’angles et des barres de seuil à chaque extrémité de la pièce.

En résumé : une solution à étudier au cas par cas #

Si poser du parquet sur de la moquette peut dans certains cas représenter un gain de temps appréciable, cette méthode n’est pas recommandable en toutes circonstances. Il est donc important de prendre en compte les spécificités de votre logement ainsi que vos besoins particuliers avant de vous lancer dans ce type de projet. L’aide d’un professionnel pourra également vous être précieuse afin de vous orienter vers la meilleure solution possible.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :