Est-il vrai que certains types de parquet peuvent améliorer l’acoustique d’une pièce ?

Il est courant de se demander si le choix d'un parquet peut améliorer l'acoustique d'une pièce.

Autrement dit, est-il vrai que certaines essences de bois favorisent une meilleure résonance ? Nous allons analyser les différentes propriétés acoustiques des sols en parquet et mesurerons leur influence sur la réduction des nuisances.

La propagation des ondes et la perception des bruits #

Le bruit se propage sous forme d’ondes à travers divers matériaux comme le parquet. Ces ondes peuvent être absorbées ou réfléchies. La réflexion engendre des échos et un son confus. L’absorption permet d’amortir les ondes et d’éviter une mauvaise résonance. Lorsqu’on parle d’acoustique d’une pièce, il est crucial de comprendre comment ces phénomènes interagissent entre eux pour limiter les nuisances sonores issues du sol.

L’effet isolant des différentes essences de bois

  • Les essences tendres : Avec leurs cellules vides, elles ont une capacité d’absorption relativement élevée.
  • Les essences dures : Moins poreuses et plus compactes, elles reflètent plus facilement les ondes sonores, provoquant ainsi des sons plus clairs et secs.

Les différents types de parquets et leur influence sur l’acoustique #

La qualité acoustique explorée ici est surtout liée à la construction du sol, avec trois grandes catégories existantes :

À lire Les secrets pour bien poncer un parquet : le temps nécessaire et les étapes à suivre

  • Le parquet massif : constitué d’une seule pièce de bois sans revêtement ou support.
  • Le parquet contre-collé : composé de plusieurs couches de bois assemblées entre elles.
  • Le parquet stratifié : surface imitant le bois posée sur un panneau de fibres à haute densité, généralement en HDF.

Le parquet massif

C’est le type de sol traditionnel qui offre les meilleures performances acoustiques. Sa robustesse et sa densité permettent une réduction des bruits aériens et des transmissions structurelles. Néanmoins, le choix de l’essence aura un impact sur les propriétés sonores. Les essences tendres comme le pin ou le sapin procureront une meilleure absorption que les essences dures comme le chêne ou l’ébène.

Le parquet contre-collé

Chaque couche peut être faite de différentes essences de bois, ce qui donne la possibilité de jouer sur l’absorption des ondes.

Dans cette optique, il est intéressant d’utiliser des essences tendres pour améliorer les qualités phoniques du parquet.

Le parquet stratifié

Les sols stratifiés offrent souvent de moins bonnes prestations acoustiques que les autres types de parquets. Les panneaux HDF utilisés en base, à l’instar des essences dures, ont tendance à réfléchir les ondes sonores. Ainsi, ils peuvent favoriser un son clair et sec qui peut être inconfortable.

À lire Temps de séchage du parquet après un dégât des eaux : ce qu’il faut savoir

Les solutions pour booster les propriétés acoustiques du parquet #

Que ce soit pour respecter les exigences de la réglementation ou simplement pour le confort, il est possible d’améliorer les performances phoniques d’un sol.

  • Utiliser une sous-couche : Déposer un tapis isolant sous le parquet pour limiter les transmissions structurelles.
  • Vérifier les conditions de pose : Une mise en place correcte minimise les bruits parasite.
  • Traiter le rapport sol-mur : Un joint souple installé autour du sol permettra d’éviter les infiltrations d’ondes entre ces deux éléments.

En conclusion, si tous les parquets n’offrent pas les mêmes performances acoustiques, il est possible de choisir des matériaux adéquats et d’utiliser des techniques appropriées pour améliorer leur absorption des ondes ainsi que le confort dans la pièce.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :