Parquet massif contre parquet stratifié : lequel est fait pour vous ?

Pour un revêtement de sol élégant et durable, deux solutions sont souvent mises en débat : le parquet massif et le parquet stratifié.

Le parquet passif ou stratifié, chacun a ses avantages et inconvénients. Mais quel est le choix idéal pour vous ? Analysons ces options.

Le parquet massif : durable et esthétique #

Le parquet massif est composé d’une seule espèce de bois, généralement du chêne, hêtre ou noyer. Il présente un aspect naturel et élégant, adapté à tous les intérieurs.

Pourquoi choisir le parquet massif :

À lire Les secrets pour bien poncer un parquet : le temps nécessaire et les étapes à suivre

  • Durabilité : résistant à l’usure, il peut durer des décennies si bien entretenu.
  • Rénovation : possibilité de poncer et revernir plusieurs fois.
  • Valeur ajoutée : ajoute de la valeur à tout type de propriété.
  • Isolation thermique : isolation naturelle grâce aux matériaux utilisés.

Inconvénients du parquet massif :

  • Prix : coût plus élevé que le stratifié.
  • Sensibilité : détérioration possible avec l’humidité et les variations de température.
  • Entretien : nécessite un entretien régulier.
  • Mise en place : installation plus complexe et longue que le stratifié.

Le parquet stratifié : économique et pratique #

Le parquet stratifié est constitué d’une base agglomérée recouverte d’une couche imitant l’apparence du bois. Il offre une solution économique et facile à installer pour les amateurs de bricolage.

Pourquoi choisir le stratifié :

  • Prix : coût abordable comparé au massif.
  • Résistance : résistant aux rayures, chocs et taches.
  • Variété : large choix de motifs et de styles disponibles.
  • Facilité d’installation : système de clipsage rapide, aucune colle nécessaire.

Inconvénients du stratifié :

À lire Temps de séchage du parquet après un dégât des eaux : ce qu’il faut savoir

  • Qualité variable : dépendance importante du fabricant.
  • Sensibilité à l’eau : dégradation possible en cas de contact prolongé avec l’eau.
  • Durabilité : durée de vie moindre que le parquet massif.
  • Côté écologique : production polluante, pas toujours recyclable.

Comment choisir entre parquet massif et stratifié ? Trois critères importants

1. Budget #

La première question à se poser est celle du budget. Le parquet massif étant plus cher, il demande un investissement conséquent mais peut valoriser votre bien immobilier.

Le stratifié est une option économique, idéal pour les petits budgets et locataires souhaitant changer leur sol sans grands frais.

2. Utilisation et durabilité #

Le choix dépend aussi de la pièce concernée et du niveau de sollicitation du sol.

Pour les pièces très fréquentées ou humides, le stratifié résistant aux chocs et taches sera privilégié.

À lire Peut-on poser du parquet sur du carrelage, et comment faire ?

Pour une pièce d’apparat comme le salon, où l’on souhaite donner un aspect prestigieux, le parquet massif sera préférable.

3. Installation et entretien #

En ce qui concerne la pose, le parquet stratifié est simple à installer grâce à son système de clipsage, sans colle.

Le modèle massif requiert une installation professionnelle, notamment à cause des contraintes techniques liées au bois.

En matière d’entretien, il demande du soin avec ponçage, vernissage et huilage réguliers alors que le stratifié nécessite simplement un nettoyage régulier.

À lire L’art du parquet à motifs : comment créer un sol unique et personnalisé

Pour résumer, le choix entre parquet massif ou stratifié doit s’effectuer en fonction de vos besoins, attentes et contraintes financières. N’hésitez pas à demander conseil à des professionnels pour faire le bon choix.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :