Parquet massif, contrecollé ou stratifié : quel choix pour quel usage ?

Dans cet article, nous vous guidons à travers les différentes options de parquets disponibles sur le marché.

Vous saurez ainsi trouver le parquet idéal pour votre maison.

Le parquet massif : Authenticité et durabilité #

Le modèle massif est composé de lames entièrement en bois. Il se caractérise par sa robustesse, sa longévité et son aspect noble. Il offre un rendu naturel inimitable aux pièces de la maison.

Fabrication et pose du parquet massif

Ce type de parquet provient de l’assemblage des planches de bois issues de différentes essences comme le chêne, le hêtre, l’épicéa…

À lire Les secrets pour bien poncer un parquet : le temps nécessaire et les étapes à suivre

Pour le poser, il faut utiliser une colle spéciale ou procéder via une installation flottante en clipsant les lames ensemble.

Entretien et prix

L’entretien est simple : un passage régulier de balai suffit, avec un lavage occasionnel à l’aide d’un liquide adapté.

Son coût relativement élevé reflète sa qualité supérieure, mais se justifie au vu de la longue durée de vie du produit.

Le parquet contrecollé : Confort et praticité #

Variante du parquet traditionnel, cette option consiste en plusieurs couches de bois, dont une couche d’usure en bois noble. Il allie résistance et esthétique, s’adaptant ainsi à tous types de pièces.

À lire Temps de séchage du parquet après un dégât des eaux : ce qu’il faut savoir

Couches et fabrication du contrecollé

Il se compose d’une couche superficielle appelée parement, généralement en bois noble de 2,5 à 6 mm d’épaisseur. En-dessous, on trouve un support en contreplaqué ou panneau HDF pour renforcer le sol.

Cette structure permet une excellente répartition des charges, une pose facile sur chauffage au sol et une isolation phonique appréciable.

Pose et prix

Son installation est similaire à celle du parquet massif, utilisant la pose flottante ou collée.

Le coût dépendra essentiellement de la qualité du matériau choisi, mais restera généralement plus abordable que le parquet massif.

À lire Peut-on poser du parquet sur du carrelage, et comment faire ?

Le parquet stratifié : Economique et simple d’installation #

Moins onéreux que les autres options, le stratifié n’est pas composé de bois massif, mais d’un aggloméré recouvert d’un décor reproduisant l’aspect du bois.

Fabrication et caractéristiques

Il se compose de plusieurs couches assemblées : un support dense en fibres, un décor imprimé qui reproduit fidèlement le bois, et une résine protectrice (mélamine) anti-rayures et anti-usure.

Il est résistant à l’humidité, aux rayures et facile d’entretien. Cela étant dit, si le sol s’use ou se détériore, il sera nécessaire de changer la lame concernée, voire tout le revêtement.

Pose et prix

L’installation du parquet stratifié est très simple, grâce à un système de clipsage qui ne nécessite pas de colle. En outre, son prix est largement inférieur à celui des autres types de parquets.

À lire L’art du parquet à motifs : comment créer un sol unique et personnalisé

Comparaison des trois types de parquets #

  • Parquet massif : idéal pour les pièces nobles ou les lieux ayant besoin d’authenticité, nécessite un entretien régulier, coût plus élevé.
  • Parquet contrecollé : s’adapte à tous types de pièces et contraintes, résistance moyenne, pose aussi facile que celle du stratifié, coût variable selon la qualité choisie.
  • Parquet stratifié : adapté aux budgets serrés, pose simplissime, entretien facile, durabilité inégale selon la qualité du produit.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :