Comment fonctionnent les panneaux solaires pendant les jours nuageux ou pluvieux ?

Les panneaux solaires sont de plus en plus populaires, notamment en raison de leur contribution à la transition énergétique et de leurs avantages économiques.

Cependant, une question revient souvent : comment fonctionnent les panneaux solaires pendant les jours nuageux ou pluvieux ? Est-ce que la production d’énergie est affectée par un temps moins favorable ? Nous allons explorer le fonctionnement des panneaux solaires et voir comment ils s’adaptent aux conditions météorologiques variées.

Le principe des panneaux solaires #

Pour mieux comprendre comment les panneaux solaires peuvent continuer à produire de l’électricité même lorsque le ciel est couvert, commençons par expliquer leur principe de fonctionnement. Les panneaux solaires sont essentiellement composés de cellules photovoltaïques qui transforment la lumière du soleil en électricité. Lorsque les photons de la lumière frappent ces cellules, ils transfèrent leur énergie aux électrons présents dans le matériau semi-conducteur du panneau, généralement du silicium. Ce processus crée un courant électrique, qui peut ensuite être converti en tension alternative pour alimenter nos maisons et constribuer au réseau électrique global.

L’influence des conditions météo sur la production d’électricité des panneaux solaires #

Évidemment, l’ensoleillement a un impact majeur sur la performance des panneaux solaires. Mais ces derniers ne s’arrêtent pas de fonctionner dès que le soleil se cache derrière les nuages ou que la pluie commence à tomber. En réalité, la production d’électricité solaire varie en fonction de la météo.

À lire Comment les panneaux solaires peuvent-ils être intégrés dans des projets d’architecture durable ?

Les jours nuageux

Les nuages peuvent certes diminuer l’intensité du rayonnement solaire et donc réduire la quantité d’énergie produite par les panneaux, mais ce n’est pas pour autant qu’ils cessent complètement de fonctionner. Les cellules photovoltaïques sont sensibles à la lumière diffuse qui passe à travers les nuages : cela signifie qu’elles peuvent encore générer de l’électricité même si le ciel est couvert.

En général, on estime que les panneaux solaires produisent entre 10% et 40% de leur capacité maximale lors d’une journée nuageuse. Plus précisément, cette valeur dépendra principalement de la densité des nuages et de la localisation géographique. Par exemple, certaines régions présentent une couverture nuageuse chronique et offrent relativement peu de jours ensoleillés par an, ce qui limite forcément la production d’énergie solaire dans ces zones malgré un bon taux de rendement par temps nuageux.

Les jours pluvieux

La pluie n’a, quant à elle, considérée seule, guère d’incidence directe sur la production d’électricité solaire, car les cellules photovoltaïques sont hermétiquement scellées et peuvent supporter les intempéries. Toutefois, les jours de pluie sont souvent associés à une couverture nuageuse importante, ce qui réduit l’exposition des panneaux solaires à la lumière du soleil comme nous l’avons vu précédemment.

Efficacité énergétique par temps froid

Il est également intéressant de noter que les panneaux solaires sont en réalité plus efficaces lorsqu’il fait froid. En effet, leur rendement diminue légèrement avec l’augmentation de la température, car une partie de l’énergie reçue se transforme en chaleur plutôt qu’en électricité. Ainsi, les jours frais – malgré leur potentiellement faible ensoleillement – peuvent en réalité favoriser la production d’électricité solaire.

À lire Est-il possible d’être totalement autonome en énergie avec des panneaux solaires ?

La technologie au service de l’adaptation aux conditions météo #

Pour faire face aux variations de la production d’énergie selon le temps, plusieurs solutions techniques existent. Afin d’améliorer le rendement des panneaux solaires même en cas de faible ensoleillement.

Des cellules photovoltaïques optimisées

Certaines cellules photovoltaïques présentent des performances améliorées lorsqu’elles se retrouvent exposées à une faible intensité lumineuse. Ou à un angle de rayonnement défavorable. Par exemple, les cellules de type PERC (Passivated Emitter Rear Cell). Elles sont spécialement conçues pour capter davantage de lumière diffuse et générer un courant électrique plus important. Autre innovation notable : les cellules tandem. Elles associent deux matériaux semi-conducteurs complémentaires. Dans le but d’exploiter une gamme de longueurs d’onde plus étendue et ainsi améliorer le rendement des panneaux solaires.

Les systèmes de suivi solaire

Le rendement énergétique des panneaux solaires peut aussi se voir optimisé grâce à l’utilisation de systèmes de suivi solaire, aussi appelés trackers. Ces dispositifs permettent de faire pivoter les panneaux pour maintenir un angle constant entre ces derniers et le soleil. Ainsi, même si le rayonnement solaire n’est pas optimal, il est possible d’en tirer le maximum de production d’électricité.

L’autonomie énergétique face aux fluctuations météorologiques des panneaux solaires #

Afin de pallier les problèmes occasionnés par la variabilité de l’ensoleillement sur la production d’énergie solaire, il reste essentiel pour les particuliers et les entreprises de mettre en place des solutions. Cela leur permettant d’optimiser et de sécuriser leur approvisionnement en électricité issue du solaire.

À lire Comment l’orientation et l’inclinaison affectent-elles la performance des panneaux solaires ?

La gestion intelligente de l’énergie

Des outils tels que les tableaux de bord intelligents ou les algorithmes prédictifs peuvent aider à mieux gérer la consommation d’énergie. En surveillant en temps réel la production et la demande d’électricité, il semble possible d’ajuster son usage. Pour maximiser l’utilisation de l’énergie solaire produite localement, même lorsque la météo ne se retrouve pas clémente.

Le stockage d’énergie des panneaux solaires

Le stockage d’énergie, notamment sous forme de batteries domestiques, est une solution envisagée pour compenser les fluctuations de la production d’électricité solaire. Celles dues aux conditions météorologiques. En stockant l’énergie excédentaire produite lors des journées ensoleillées, il reste possible de l’utiliser ultérieurement. Surtout lorsque la production d’électricité solaire se retrouve réduite à cause du temps.

En conclusion, bien que les panneaux solaires se retrouvent évidemment plus performants par temps ensoleillé. Leur fonctionnement ne se voit pas totalement interrompu lors des jours nuageux ou pluvieux. Grâce à des innovations technologiques et des solutions de gestion intelligente de l’énergie, il est possible de tirer parti de l’énergie solaire. Même lorsque le ciel est couvert ou lorsque le soleil brille moins intensément que nous ne le souhaiterions.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :