Les étapes clés d’un projet de surélévation de toiture

La surélévation de toiture est un projet qui séduit de plus en plus.

Elle permet d’optimiser l’espace et d’améliorer son confort de vie, sans déménager. Découvrez les étapes clés pour réussir ce challenge.

Analyse et diagnostic du bâtiment existant #

La première étape consiste à étudier la maison existante. Cette analyse déterminera si le projet est réalisable, notamment par des études de faisabilité techniques et juridiques.

Il faudra vérifier les éléments suivants :

À lire Surélévation de toiture : comment assurer une bonne isolation ?

  • Le respect du Plan Local d’Urbanisme (PLU) et la zone où se trouve le terrain.
  • La capacité des fondations de la maison à supporter la surcharge de poids liée à la surélévation.
  • L’état de la charpente et de la toiture actuelle, qui pourraient nécessiter des travaux préalables.

Conception du projet #

Au cours de cette étape, vous devrez établir le cahier des charges avec l’aide de professionnels tel que l’architecte ou le maître d’œuvre. Celui-ci doit avoir une vision globale du projet, ainsi qu’une compréhension des besoins et contraintes :

  • Détermination de l’usage futur de l’espace créé : chambre(s), bureau, salle de jeux, etc.
  • Choix des matériaux et des techniques à mettre en œuvre, selon les performances énergétiques souhaitées.
  • Intégration du projet dans son environnement, autant d’un point de vue esthétique qu’environnemental.

Estimation du budget #

Analyser votre capacité financière à mener le projet. Demandez plusieurs devis pour comparer les offres et connaître le montant total des travaux.

N’oubliez pas de prendre en compte :

  • Le coût des études préalables
  • Les honoraires de l’architecte ou du maître d’œuvre
  • Le prix des matériaux et de la mise en œuvre
  • Les taxes et autorisations liées au permis de construire

Note : Vous pouvez être éligible à des aides financières pour les travaux de rénovation énergétique comme Ma Prime Rénov’ ou l’éco-prêt à taux zéro.

Démarches administratives #

Avant de se lancer, il faut obtenir des autorisation(s) pour réaliser les travaux, et notamment un permis de construire.

Pour cela, vous devrez fournir :

À lire Surélévation de toiture en zone urbaine : quels défis ?

  1. Un plan de situation du terrain
  2. Un plan de masse des constructions à créer ou à modifier
  3. Des photos permettant de situer le projet dans son environnement
  4. Une notice descriptive précisant les travaux envisagés et le respect des réglementations en vigueur
  5. Des plans des façades et toitures (avant et après les travaux) pour estimer l’impact visuel

Ces documents seront à déposer auprès de la mairie du lieu d’implantation du projet. Le délai d’instruction peut varier entre 2 et 3 mois.

Mise en œuvre des travaux #

Une fois les autorisations obtenues, il est temps de passer aux travaux. Il convient de suivre certaines étapes :

Sécurisation du chantier

Pensez à protéger votre maison existante et votre chantier contre les intrusions éventuelles, notamment en sécurisant les accès, et prévoir les mesures adéquates pour préserver la sécurité des intervenants et occupants.

Choix des matériaux et entreprise

Il convient de sélectionner les matériaux et équipements avec soin, en tenant compte de leur durabilité, performance énergétique et qualité d’isolation phonique. Quant au choix de l’entreprise, veillez à consulter plusieurs prestataires et comparer leurs offres afin de choisir celle ayant le meilleur rapport qualité/prix tout en garantissant la bonne réalisation des travaux, sans oublier la vérification des assurances et qualifications professionnelles.

À lire Surélévation de toiture : est-ce une bonne idée pour votre type de maison ?

Ajustement de la charpente et modification de la toiture

L’étape clé consiste à démonter la toiture à conserver ou remplacer, puis ajuster et renforcer la charpente avant de procéder à sa surélévation. Il faudra recouvrir l’ensemble avec une nouvelle toiture, selon le choix de matériaux et d’esthétisme.

Aménagement de nouveaux espaces

Enfin, avec la nouvelle surface disponible, il ne reste plus qu’à aménager les pièces en fonction de leur usage : installation des cloisons, isolation thermique et phonique, création des ouvertures (fenêtres, portes) ainsi que les finitions intérieures (revêtements de sol, peintures…).

Astuce : Pensez à planifier les travaux durant une période au climat clément, pour éviter les désagréments liés aux intempéries ou à certaines contraintes techniques comme la pose des isolants.

Grâce à ces étapes clés, vous serez assurés de mener à bien votre projet de surélévation de toiture, tout en préservant la qualité et la valeur de votre maison. N’hésitez pas à demander conseil auprès de professionnels pour bénéficier de leur expertise et réussir cette transformation importante de votre habitat.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :