Tarifs heures creuses d’EDF : une véritable économie pour les consommateurs ?

Le prix de l'électricité augmente encore, avec cette nouvelle hausse le tarif heure creuse EDF est-il toujours plus économique ?

A compter du 1er février, les particuliers verront leur facture d’électricité EDF augmenter en moyenne de 10%.

Augmentation des tarifs pour les clients d’EDF #

Les ménages ayant opté pour l’option heures creuses connaîtront une hausse de 9,8% contre 8,6% pour ceux au tarif de base. Par exemple, les abonnés avec l’option heures creuses/heures pleines subiront une augmentation.

Bien que cette option, choisie par plus de 9 millions de clients EDF, permette une réduction du coût au kilowatt-heure pendant les heures creuses, elle peut finir par être plus coûteuse en raison de son abonnement mensuel plus élevé et du tarif plus élevé aux heures pleines.

À lire Comment éviter la flambée de la facture d’électricité chez EDF ?

L’abonnement au tarif de base est de €15.63 par mois pour un compteur de 9 kWA au tarif de base par rapport à €16.55 pendant les heures creuses. Quant aux tarifs, il est de €0.2276 par kWh au tarif de base comparé à €0.1828 pendant les heures creuses, mais de €0.2460 pendant les heures pleines.

L’option heures creuses : avantageuse pour certains consommateurs #

Cette option s’avère donc intéressante pour ceux qui peuvent utiliser des appareils électriques gourmands en énergie principalement le soir et la nuit. Selon Benoit Lamberti, directeur marketing et expérience client BtoC chez EDF, cette option est particulièrement pertinente pour les utilisateurs de chauffe-eau électriques, de voitures électriques, de radiateurs à accumulation ou de piscines qui peuvent fonctionner efficacement pendant ces périodes.

Les limites de l’option heures creuses #

Cependant, pour ceux ne possédant pas ces équipements, cette option peut s’avérer plus coûteuse que l’abonnement de base en raison des coûts d’abonnement et du kilowatt-heure aux heures pleines. Pierre Jolivet d’Ecojoko recommande un calcul simple pour évaluer l’efficacité de cette option : avoir plus de 30% de consommation d’électricité pendant les heures creuses rend l’abonnement heures creuses/heures pleines avantageux.

Résultats défavorables pour la majorité des abonnés EDF

Selon une enquête réalisée en 2020 par Octopus Energy, environ 85% des abonnés perdent de l’argent avec ce contrat. De son côté, Adeline Jubert du département dépenses quotidiennes de Meilleurtaux souligne que ce contrat se retrouve pertinent que si au moins 50% de l’électricité se retrouve consommée pendant les heures creuses.

À lire EDF victime de piratage : 500 000 clients potentiellement concernés

Optimiser sa consommation en heures creuses avec EDF #

Enfin, pour ceux qui restent abonnés à ce contrat, il semble essentiel de programmer les appareils ménagers pendant les bons créneaux horaires des heures creuses. Elles varient selon les communes.

Si l’option heures creuses d’EDF peut sembler attractive à première vue, il est important de bien évaluer sa consommation d’électricité et ses équipements pour déterminer si cette option est réellement avantageuse. Les clients doivent également être vigilants aux variations des tarifs et s’informer régulièrement sur les offres disponibles pour optimiser leurs dépenses en électricité.

Étiquettes

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :