Les retraites astronomiques des footballeurs professionnels, de quoi vous faire tourner la tête

Retour en 1932 quand les contrats liant les joueurs de football et leurs clubs étaient simples et se terminaient à l'âge de 35 ans.

Retraites : depuis, de nombreux changements ont été opérés dans la manière dont les footballeurs abordent leur retraite.

L’évolution du statut des joueurs professionnels #

Le moment clé pour les joueurs de football remonte à 1963 lorsque Raymond Kopa a déclaré que «les joueurs sont esclaves !»

Cette phrase marqua le début d’une révolte qui conduira, quelques années plus tard, à l’obtention d’un système de contrat à durée déterminée et à une meilleure prise en charge des droits sociaux des joueurs professionnels.

À lire Top 3 des demeures de footballeurs : un luxe inimaginable

Retraites : les contributions sociales des footballeurs

Comme tout employé, un joueur de football professionnel est soumis à une série de cotisations sociales, calculées en fonction de l’ensemble de ses revenus. Toutefois, les droits à l’image collectifs ne sont pas pris en compte dans ce calcul car ils ne sont pas considérés comme un salaire.

En termes de taux de cotisation, les joueurs voient se répartir leur contribution entre l’employeur (8,30%) et le salarié (6,65%). À cela s’ajoutent 1,60 par l’employeur et 0,10% par le salarié sur le total des revenus. Ces contributions permettent aux joueurs de cumuler des trimestres qui s’utilisent  pour déterminer le montant de leur pension de base à la fin de leur carrière.

Le calcul des retraites dans le monde du football professionnel #

Pour déterminer le montant de la retraite d’un joueur de football, une formule prenant en compte les différentes données s’applique. La pension de base sera ainsi égale à : Revenu annuel moyen x taux de référence x durée d’assurance.

À lire Pourquoi ignorer cette démarche retraite Agirc-Arrco pourrait vous coûter cher ?

Pour les footballeurs professionnels, il existe également un dispositif spécifique permettant de se constituer une épargne pour leur future retraite : l’ARRCO (Association pour le Régime de Retraite Complémentaire des Salariés). Cela leur garantit une pension complémentaire en plus de leur retraite de base.

Retraites : les conditions pour toucher cette retraite complémentaire

En général, les joueurs procèdent à la demande de leur pension complémentaire.

Viennent ensuite les difficultés… #

À l’issue de leur carrière, les joueurs doivent faire face à de multiples défis.

Reconversion dans un autre métier, gestion financière. De nombreux clubs accompagnent aujourd’hui mieux les joueurs.

À lire Vous voulez partir en retraite plus tôt ? Découvrez comment gagner des trimestres sans effort !

Le témoignage de Jonathan Tinhan

Jonathan Tinhan, ancien joueur de foot professionnel, a livré un témoignage. Un exemple qui illustre bien l’importance de la deuxième partie de la vie d’un footballeur…

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :