Dimensionnement de tableau électrique : les critères essentiels en rénovation

Lors d’une rénovation, choisir le bon tableau électrique est crucial. En effet, il permet de gérer et protéger efficacement vos installations électriques. Voici les principaux critères à prendre en compte pour dimensionner correctement votre tableau.

Évaluation de la consommation énergétique globale #

Pour commencer, faites un bilan de vos équipements électriques actuels et futurs. Ceci vous aidera à estimer votre besoin en puissance pour chaque circuit. Ainsi, vous pourrez déterminer la capacité nécessaire de votre tableau électrique.

Notez que :

À lire Les meilleurs conseils pour réaliser un diagnostic électrique autour de votre tableau électrique

  • Une installation sous-dimensionnée entraîne un risque d’endommagement des appareils électriques et même parfois d’incendie.
  • Une installation surdimensionnée peut occasionner une hausse de coûts inutiles.

Respect des normes en vigueur #

Votre tableau électrique doit être conforme aux normes relatives à l’électricité, notamment :

  1. La norme NF C 15-100 présente les règles générales d’installation des circuits électriques basse tension.
  2. La norme IEC 61439 se rapportant aux tableaux électriques basse tension pour assemblage.

Rappelons que ces normes garantissent sécurité et performance de votre système électrique.

Normes liées au nombre de circuits

Selon la NF C 15-100, un minimum de circuits doit être prévu :

  • Un circuit pour l’éclairage par pièce.
  • Un ou plusieurs circuits pour les prises de courant en fonction de leur nombre et répartition géographique.

Pour un logement de taille moyenne, on estime généralement qu’un tableau électrique avec 3 à 4 rangées est suffisant.

À lire Défis de l’installation d’un tableau électrique dans une extension ou un nouvel espace de vie

Vérification de la compatibilité du tableau avec l’installation électrique existante #

Avant d’acheter un nouveau tableau électrique, assurez-vous qu’il soit compatible avec votre installation déjà existante. Par exemple :

  1. Sa profondeur dans le tableau actuel.
  2. Les caractéristiques des câbles utilisés (section, nature).

Ainsi, vous pouvez adapter au mieux le tableau à vos besoins, tout en respectant les normes.

Organisation et modularité du tableau électrique #

Faites de la place à chaque type de module :

  1. Disjoncteurs divisionnaires qui protègent les circuits électriques individuels.
  2. Interrupteurs différentiels qui coupent le courant en cas de fuite de courant ou défaut d’isolement.
Multipliez les rangées pour séparer :
  • Circuits éclairage/prises de courant.
  • Circuits spécialisés (chauffage, climatisation, électroménager).

Pensez également aux modules supplémentaires comme des gestionnaires d’énergie ou des dispositifs de protection contre les surtensions.

À lire Protéger un tableau électrique contre les accès non autorisés : les solutions

Idéalement, réservez un espace vide pour d’éventuelles extensions dans le futur !

Choix des composants adaptés et de qualité #

Pour garantir sécurité et longévité à votre installation :

  1. Optez pour des manufactures reconnues dans le domaine de l’électricité (Schneider Electric, Hager…).
  2. Vérifiez la conformité des produits aux normes en vigueur.
  3. Favorisez des composants ayant une grande durée de vie et résistance aux contraintes électriques.
Attention : Des matériaux bon marché peuvent rapidement s’avérer dangereux ou simplement peu performants.

Les conseils d’un professionnel

Un électricien qualifié vous aidera à :

  • Réaliser un bilan précis de vos besoins en termes de puissance.
  • Déterminer le dimensionnement optimal pour votre tableau électrique selon les critères exposés ci-dessus.
  • Vous conseiller sur le choix des marques et des modèles.

N’hésitez pas à solliciter ses compétences afin d’assurer un fonctionnement optimal de votre installation !

À lire Innovations technologiques pour les tableaux électriques dans les smart homes

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :