Voici ce que les anciens présidents français gagnent après leur mandat : des chiffres qui vont vous surprendre

Imaginez recevoir un salaire mensuel de 6 000 euros après votre retraite.

Un salaire de retraite bien supérieur au moyen français #

C’est la réalité pour les anciens présidents de la République française. Cette pension, établie depuis 1955, correspond à la rémunération d’un conseiller d’État en activité.

Une promenade envoûtante avec la compositrice Li Yuan-chen à travers le riche patrimoine culturel de la communauté hakka à Taiwan

En plus de cette somme, si un ancien président décède, son conjoint reçoit la moitié de cette pension et, à son décès, elle est répartie entre leurs enfants jusqu’à leur majorité. Les bénéfices ne s’arrêtent pas là, car ils peuvent également rejoindre le Conseil constitutionnel et gagner 13 500 euros net par mois.

Des avantages qui continuent d’étonner #

Les anciens présidents bénéficient de privilèges qui prolongent bien au-delà de leur mandat. Par exemple, même en renonçant à siéger au Conseil constitutionnel, des présidents comme François Hollande et Nicolas Sarkozy jouissent encore de nombreux avantages.

Voici comment les tatouages et les piercings sont devenus une affirmation personnelle à travers les âges : une exploration fascinante de l’histoire de la modification corporelle

À lire Voici les secrets pour maîtriser parfaitement votre nœud de cravate à chaque fois

Ils ont droit à la protection de deux policiers, à des bureaux meublés aux frais de l’État, à des voyages gratuits sur les lignes de la SNCF et d’Air France, ainsi qu’à une voiture avec chauffeur. Après cinq ans, le nombre de collaborateurs rémunérés par l’État passe de sept à trois, mais les avantages restent substantiels.

Qui finance ces montants exorbitants ? #

Les avantages et les pensions des anciens présidents représentent un coût considérable pour les contribuables français. En 2023, une estimation du journal Le Figaro évaluait ce coût à trois millions d’euros par an et par président.

Le grand maestro du cinéma, Francis Ford Coppola, revient sur le devant de la scène avec son film audacieux « Megalopolis » à Cannes 2024

Ce fardeau financier est d’autant plus critiqué que la population française doit faire face à une réforme des retraites exigeante, augmentant l’âge de départ à la retraite de deux ans, et creusant la division entre la classe politique et les citoyens ordinaires.

  • Montant de la pension : 6 000 euros/mois
  • Conseil constitutionnel : 13 500 euros/mois
  • Coût annuel pour l’État : 3 millions d’euros par président
  • Nombre de collaborateurs payés par l’État : 3 à 7
🔍 Détail 📊 Données
👴 Pension de base 6 000 euros bruts/mois
💼 Conseil constitutionnel 13 500 euros nets/mois
🚂 Avantages transports Voyages gratuits SNCF et Air France
🚓 Sécurité Deux fonctionnaires de police

Ces informations soulèvent des questions importantes sur l’équité et la transparence des finances publiques. Alors que la France traverse des périodes économiques difficiles, la générosité des pensions et avantages accordés à ses anciens dirigeants pourrait-elle être revue ? Les citoyens, acteurs principaux de l’économie, méritent transparence et justice dans la distribution des ressources nationales.

À lire Voici l’aide de 500 euros que vous oubliez peut-être de réclamer : ne passez pas à côté

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

31 avis sur « Voici ce que les anciens présidents français gagnent après leur mandat : des chiffres qui vont vous surprendre »

Partagez votre avis