Ragréage DIY : risques et précautions à prendre lors de cette opération

Le ragréage est une étape cruciale lors de la rénovation d’un sol. Il permet de corriger les imperfections avant la pose de revêtements. Cependant, réaliser soi-même un ragréage présente des risques. Quels sont-ils ? Et quelles précautions faut-il prendre pour minimiser ces risques ? Découvrons tout cela ensemble.

Comprendre le ragréage et son importance #

Avant de s’attaquer au ragréage, il convient de bien comprendre ce qu’est cette opération. Le ragréage consiste à appliquer un enduit sur un sol afin de le rendre parfaitement plan et lisse. Cette étape est essentielle car elle garantit la bonne adhérence et la durabilité du revêtement qui sera posé ensuite, tels que le parquet, la moquette ou encore les carreaux de céramique.

Il existe différents types de ragréage selon la nature du support et le type de revêtement souhaité. Le choix du produit et la méthode d’application doivent être adaptés à chaque cas spécifique. La précision et la qualité du ragréage sont donc primordiales pour obtenir un résultat impeccable et durable.

À lire Le ragréage et la correction acoustique des sols : Comment ça marche ?

Risques liés à la réalisation d’un ragréage DIY #

Les particuliers peuvent être tentés de réaliser eux-mêmes un ragréage. Bien que cette opération soit accessible aux bricoleurs avertis, certains risques ne doivent pas être pris à la légère :

  1. Mauvaise préparation du support : une surface mal nettoyée ou décapée peut entrainer une mauvaise adhérence de l’enduit, causant des problèmes d’infiltration, fissures ou affaissements.
  2. Dosage inexact des produits : un mélange mal dosé peut rendre l’enduit trop liquide ou trop épais, avec pour conséquence un séchage perturbé et un résultat final inesthétique.
  3. Pose non uniforme : des irrégularités dans l’épaisseur et la planéité de l’enduit peuvent créer des creux ou des bosses sur le sol. Ces imperfections seront visibles une fois le revêtement posé, et peuvent aussi endommager celui-ci à long terme.
  4. Séchage incomplet : un ragréage dont le temps de séchage n’est pas respecté peut provoquer l’apparition de bulles d’air et empêcher le revêtement de coller correctement au sol.

Précautions à prendre lors d’un ragréage DIY #

Afin de minimiser les risques évoqués précédemment, il est indispensable de suivre quelques précautions lors de la réalisation d’un ragréage :

  • Évaluer la difficulté de l’opération : si vous n’êtes pas expérimenté en bricolage, il vaut mieux éviter cette tâche. Faire appel à un professionnel est une solution plus sûre et rentable à long terme.
  • Choisir le bon type de ragréage : il existe plusieurs types d’enduits pour cette opération (autolissant, fibré, etc.), n’hésitez pas à demander conseil dans un magasin spécialisé avant d’acheter.
  • Respecter les indications sur l’emballage : suivez scrupuleusement les conseils du fabricant concernant le dosage des produits et le temps de séchage nécessaire.
  • Préparer consciencieusement le support : dépoussiérez, décapez et rebouchez les éventuelles fissures présentes sur le sol avant d’appliquer l’enduit.
  • Vérifier régulièrement la planéité : durant la pose de l’enduit, pensez à utiliser une règle ou un niveau pour mesurer et corriger si besoin l’épaisseur et la horizontalité de l’enduit.

Les outils indispensables à un ragréage réussi

Pour réaliser un ragréage de qualité, il est important d’être équipé des bons outils :

  • Une spatule dentée pour étaler uniformément l’enduit;
  • Un malaxeur pour mélanger efficacement les produits;
  • Un niveau à bulle pour vérifier la planéité;
  • Une règle de maçon pour contrôler l’épaisseur de l’enduit.

Pourquoi faire appel à un professionnel ? #

Bien que réaliser soi-même un ragréage puisse sembler économique, il est important de prendre en compte les risques inhérents à cette opération. En effet, un ragréage mal réalisé peut endommager le revêtement posé par la suite et nécessiter des travaux supplémentaires coûteux pour corriger les problèmes.

À lire Précautions à prendre pour un ragréage extérieur exposé aux intempéries

Faire appel à un professionnel du ragréage présente plusieurs avantages :

  • Un résultat impeccable : le savoir-faire d’un expert garantit la qualité et la durabilité du ragréage effectué;
  • Un gain de temps : un professionnel dispose de l’expérience et des outils adéquats pour mener à bien cette opération rapidement et efficacement;
  • Une protection juridique : en cas de problème lié au ragréage (fissures, infiltrations, etc.), un artisan sera couvert par sa responsabilité professionnelle.

Réaliser un ragréage de sol est une étape technique et délicate qui ne doit pas être prise à la légère. Pour éviter les mauvaises surprises et les frais supplémentaires, il est préférable de confier cette tâche à un professionnel compétent et expérimenté. Ainsi, vous pourrez profiter d’un sol parfaitement plan et résistant dans le temps.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :